SRAS-CoV-2 ET LES ANIMAUX DOMESTIQUES

Autores

DOI:

https://doi.org/10.32435/envsmoke.20214165

Resumo

Les CoV (coronavirus) appartiennent à la des virus de l’acide ribonucléique (ARN) et sont connus sous le nom de coronavirus parce que la particule virale a une caractéristique « couronne ». Les infections au CoV sont courantes chez les humains et les animaux, dont certaines sont zoonotiques. Le CoV peut provoquer des pathologies allant du rhume à des maladies plus graves, telles que le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (causé par le MERS-CoV) et le syndrome respiratoire aigu sévère (causé par le SRAS-CoV) chez l'homme. Certains travaux scientifiques montrent que le SRAS-CoV a été transmis des civettes aux humains et le MERS-CoV des dromadaires aux humains. Le CoV qui cause le COVID-19 a été nommé SARS-CoV-2 par le Comité international de taxonomie des virus (ICTV). Selon la recherche scientifique, les preuves actuelles suggèrent que le SRAS-CoV-2 a émergé d'une source animale, et les informations sur la séquence génétique révèlent que le SRAS-CoV-2 est similaire à d'autres CoV trouvés dans les populations de chauves-souris fer à cheval (Rhinolophus Ferrumequinum). Pas encore assez de preuves scientifiques pour mettre en évidence la source réelle du SRAS-CoV-2 ou pour expliquer quelle était la voie initiale de transmission de celui-ci aux humains (qui peut avoir impliqué un hôte intermédiaire). Étant donné que l'infection par le SRAS-CoV-2 est si largement répandue dans la population humaine, on observe qu'il est possible que certaines espèces animales soient infectées par contact avec des humains infectés. Les animaux infectés par le SRAS-CoV-2 peuvent créer des situations inattendues pour la santé animale et humaine, ainsi que pour le bien-être animal, la préservation de la faune et la recherche biomédicale. Quant aux animaux domestiques tels que les chats et les chiens, ils ont été testés positifs pour le SRAS-CoV-2 après avoir eu des contacts avec des êtres humains infectés par ce virus. Au cours des travaux d'observation réalisés avec ces animaux, les chats ont présenté des signes cliniques de la maladie tels que des problèmes respiratoires et gastro-intestinaux. Bien qu'il ait été confirmé que des animaux ont été infectés par le SRAS-CoV-2, il n'est pas confirmé, à ce jour, que ces animaux aient transmis le COVID 19 à l'homme, mais il est bien observé que la pandémie est due à la transmission de l’homme à l’homme. Comme les animaux et les humains peuvent être affectés par ce virus zoonotique, il est recommandé aux personnes suspectées ou confirmées d'infection par le SRAS-CoV-2 de limiter le contact avec leurs animaux de compagnie.

Downloads

Não há dados estatísticos.

Biografia do Autor

Gil Dutra Furtado, Cooperativa de Serviços Técnicos do Agronegócio (COOPAGRO).UNINASSAU - Universidade Mauricio de Nassau

Engenheiro Agrônomo e Psicopedagogo, Doutor em Psicobiologia e Pós-Doutor em Desenvolvimento do Meio Ambiente. Atualmente é Cooperado da COOPAGRO (Cooperativa de Serviços Técnicos do Agronegócios ) e pesquisador associado ao LABEA (Laboratório de Ecologia Aquática) da Universidade Federal da Paraíba.

Downloads

Publicado

30/04/2021

Como Citar

Abrantes Pinto de Brito, S. ., Furtado, G. D., & Ouriques de Oliveira, M. . (2021). SRAS-CoV-2 ET LES ANIMAUX DOMESTIQUES. ENVIRONMENTAL SMOKE, 4(1), 65. https://doi.org/10.32435/envsmoke.20214165

Edição

Seção

Resumos

Artigos mais lidos pelo mesmo(s) autor(es)

> >>